incident

20102008

Difficile par les temps qui courent de résister à la folie anxiogène transmise par l’écoute des actualités.

Le jour où cela s’est déclenché, je me souviens m’être dressée dans mon lit, prise de peur. Pas pour moi, mais pour un de mes proches dont les biens étaient placés à l’étranger.

Et chaque jour il en est ainsi. Il en va de là, comme en d’autres périodes de vie, de savoir comment résister à l’effet de la pensée dominante ?

Comment résister et ne pas tomber dans les pièges tendus par une actualité renfermée sur elle-même, juge et partie d’un système, et tenter de conserver un juste recul ?

L’écoute parcimonieuse et éclairée de ses actualités me parait être la meilleure solution, ou une écoute distante… flottante, qui laisse les mots aller, sans vraiment s’en imprégner… .

Enfin, les engagés de la politique verront cela certainement d’un autre œil, comme d’une autre oreille.

Mais là n’est pas le propos. Que ce soit les paroles entendues, ou les échos provenant des ondes, comment garder une oreille distraite tout en restant attentif et vigilant ?

Ecouter Autrement. Et s’exprimer de ce fait, Autrement.

Ainsi, mon oreille n’a pu s’empêcher d’être happée par les propos d’un homme politique de renom international lorsque, inquiété par une histoire concernant sa vie privée et une relation extraconjugale vécue dans un cadre professionnel, celui-ci a parlé d’ « incident ».

Je ne connais pas la personne (la femme avec laquelle il a eu cette relation) en question. Mais j’imagine comment elle peut se sentir flattée de savoir qu’elle est un « incident ». Est-ce ainsi que nous devons qualifier ce que nous vivons avec l’autre ? Dans un cadre affectif ou plus ou moins intime ? Tout en sachant à quel point la tentation de considérer certaines de nos histoires affectives ou rencontres plus ou moins furtives comme des « incidents de parcours », ou même parfois des « erreurs d’aiguillage », mon interrogation est là. Certes, la vie privée et l’intimité de certaines personnes représentatives de fonctions électives sont leur propriété. Mais, très franchement, j’aimerais, à entendre ou lire les actualités, entendre parfois un mot heureux, humain, intègre, échoir. Et cela se fait rare. Trop rare.

Alors prendre le temps de se taire avant de s’exprimer, prendre le temps de la double écoute en entendant les voix d’ailleurs me paraissent plus que jamais d’actualité.

Car après tout, que restera-t-il de tout ceci après ? De ces « incidents », un ronronnement de paroles. Mais quoi d’important et d’autrement essentiel et nouveau et utile à la vie autour de nous ?

Alors à tous les « incidents » relationnels que j’ai eus à rencontrer, merci. Car à chaque fois, d’une manière ou d’une autre, vous m’avez enseigné quelque chose. Et cela, c’est précieux.

En conclusion, un incident est parfois plus essentiel qu’une constante soi-disant normale.

LW




une naissance

18102008

Une naissance est toujours un moment précieux : notre univers accueille un élément nouveau, qui va obligatoirement avoir un impact sur lui.

Ce qui m’intéresse dans une naissance, que ce soit celle d’un petit être ou tout simplement la naissance d’une idée (ou d’une équipe !), c’est ce qui s’est passé avant – tout ce qui précède sa création. C’est le cheminement, tout le processus de conception qui est fascinant : une association de choses ou d’éléments disparates qui lentement vont s’assembler pour devenir Un, puis se séparer de leur créateur pour devenir Autre, une entité distincte qui prend vie et rejoint l’écosystème dans lequel il va vivre, évoluer et qu’il va impacter.

La conception d’un être humain provient de l’assemblage, de l’union de deux éléments distincts l’un de l’autre pour devenir Un dans une cellule, puis se multiplier pour devenir Autre, un être humain à part entière.

naissance1.jpg

La conception d’une idée suit un cheminement similaire, un assemblage d’idées disparates et vagabondes qui vont s’assembler dans une logique qui donnera naissance à une Idée. Cet assemblage est généralement le fruit de rencontres entre différentes pensées qui à un moment donné vont s’unir et se développer et lentement devenir Idée.

La principale différence entre la conception d’un être et la conception d’une idée, c’est que l’être ne pourra être conçu que si deux autres êtres s’unissent pour le concevoir (hormis quelques exceptions rencontrées dans le règne animal). A contrario, une idée pourra germer seule dans la tête de n’importe quel individu – à condition, bien entendu, qu’il soit doté d’un minimum de neurones interconnectés (ce qui me fait penser qu’il faudra un jour que je vous parle de mono-neuronnalité – mais je m’éloigne du sujet !). Seuls, nous avons tous la capacité à concevoir des idées, et il suffit de regarder autour de nous pour prendre conscience de la richesse du cerveau humain, et de notre infinie capacité à imaginer des mondes nouveaux.

ide1.jpg

 

Mais là où nous devenons réellement prolifiques, c’est lorsque nous réunissons nos cerveaux, et qu’ensemble nous nous mettons à créer des nouvelles idées. Je m’enrichis de toi lorsque nous échangeons et débattons de nos différentes pensées et approches. Ensemble nous allons là où nous ne serions pas allés seuls. J’avoue mon goût prononcé pour mes réflexions solitaires (c’est peut être pour cela que j’aime autant faire de la route – seule au volant de ma voiture j’ai tout loisir de laisser mon cerveau se promener sur des chemins de traverse). Mais là où je m’éclate vraiment, c’est lors des rencontres où, à plusieurs, nous planchons sur un sujet ou une problématique quelconque. Réunions de travail, entretiens avec mes clients ou donneurs d’ordre, mes cours du samedi matin à la fac, mes formations, tous ces moments où nous posons une idée sur la table, qu’ensemble nous la tournons et retournons dans tous les sens, et qu’ensemble nous donnons naissance à des nouveaux points de vue.

Seul, un consultant est riche de ses lectures, de ses expériences, de ses rencontres, de tout son vécu. Tout comme les chefs d’entreprise ou dirigeants de structure avec lesquels il ou elle travaille. C’est lorsque nous nous réunissons que tout à coup nous prenons de l’envergure. Dans ce monde où nous vivons isolés sur nos prés carrés, nous passons souvent à côté de tout ce qui pourrait nous donner une autre dimension : les autres. C’est pour cela que nous avons décidé, JS, LW et moi-même, de ne plus avancer seuls, mais ensemble. Pour permettre à ceux que nous accompagnons de bénéficier de la richesse de nos univers mélangés. Nous vous souhaitons la bienvenue dans notre nouvel univers, là où nous avons fermement l’intention de visiter des horizons nouveaux…

Longue vie à cette entité, née il y a tout juste un an. Et que notre plaisir de faire ce que nous faisons avec vous puisse être partagé, et donner naissance encore et encore et encore à de nouvelles idées !

MW

naissanceanthrope.jpg







nasdaqtrader |
Art Team Building |
GATEWAY le blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANALYSE TECHNIQUE
| Le Financier
| NORMES IAS et IFRS